• MR JACK POCKET

    Date: 2014.08.23 | Catégories: Détails Jeux | Tags:

    (de Bruno Cathala, Ludovic Maublanc)

    Le jeu est basé sur un astucieux principe de tuiles représentant l’identité secrète de Mr. Jack qui sont retournées lorsque, par déduction on a déterminé que Mr. Jack ne pouvait pas être cette personne. Pour se faire l’enquêteur et Mr. Jack vont effectuer à tour de rôle des actions leur permettant de restreindre ou d’accroitre le nombre de déductions possibles.

    mr jack

     

    Après Mr Jack à Londres et Mr Jack à New-York, voici Mr Jack dans la poche. Oui. Ludovic Maublanc et Bruno Cathala n’en ont pas fini avec le plus célèbre serial-killer. Ils ont réussi le tour de force de créer « Mr Jack Pocket », un jeu différent tout en conservant les principes des deux premiers jeux. Avec seulement neuf cartes carrées, quatre jetons et les cartes Suspect. Un sacré tour de force, oui, le tout dans une boîte carrée au format presque kangourou.

    Les neuf cartes représentent à la fois des rues de Londres en forme de T et un des neuf suspects. Elles sont disposées en carré et, autour d’elles, sont placés les pions de Holmes, Watson et le chien policier, fidèle compagnon et enquêteur tout aussi efficace. Au début de chaque tour, les quatre jetons vont être lancés en l’air. Chacune des faces qui apparaît alors représente une des quatre actions réalisables ce tour-ci.

    Comme dans « Mr Jack », le premier joueur choisit une action, le deuxième en réalise deux et le premier réalise la dernière. Les huit actions possibles sont de déplacer un enquêteur autour des neuf tuiles, entre une et trois cases, de bouger un des trois au choix mais d’une seule case, de faire pivoter une carte de façon à rendre visible ou invisible des suspects, d’échanger deux cartes entre elles ou de piocher une carte parmi les innocents (puisque Jack a pioché se carte en début de partie). Une fois les quatre actions réalisées, les jetons sont simplement retournés pour réaliser les quatre autres actions. Simple et efficace.

    A la fin de chaque tour, Jack doit dire s’il est visible ou pas car les enquêteurs voient dans l’enfilade de rues qui est devant eux, jusqu’à trois suspects. En fonction de sa réponse, il faut alors retourner les tuiles qui sont alors forcément innocentes. Au bout de huit tours, si Jack n’a pas été découvert, il gagne. Si, auparavant, il n’y a plus que lui sur la table, logiquement, il se fait arrêter.

    source : http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/mr-jack-pocket/presentation#boardgame-navigation