• POINT FINAL

    Date: 2014.08.23 | Catégories: Détails Jeux | Tags:

     (de Bertrand Rondeau, Julien Percot)

    Soyez le premier à vous débarrasser de vos cartes en posant vos lettres au bout du mot central. Ayez toujours en tête un mot qui commence par les lettres de la table ou… bluffez !

    Si vous êtes amateurs de jeux de cartes avec des lettres pour faire des mots, mais avec un peu de bluff dedans, « Point Final » est fait pour vous. Je vous explique.

    Dans une boîte de « Point Final« , vous allez trouver des cartes. Plein. Enfin, 110 cartes, parce que c’est un standard dans le nombre de cartes présentes dans une boîte.

    Dans une boîte de « Point Final« , vous allez trouver des cartes avec des lettres de A à Z (62), des cartes « Joker voyelles » (10), des cartes « Joker consonnes » (10), mais aussi des cartes « super joker » (10) et des cartes spéciales (18).

    L’idée générale du jeu est simple. Très. Il va falloir vous débarrasser des cartes que vous avez en main. C’est donc un jeu de défausse. À son tour, le joueur actif à 4 possibilités. Il peut poser une lettre au centre de la table, en continuant ainsi un mot qui est en train de s’écrire et que personne ne connaît finalement puisqu’il peut changer au grès des poses de chaque joueur.

    Ou alors, il peut accuser le joueur précédent de bluffer, c’est-à-dire de l’accuser d’en fait ne pas savoir du tout ce qui est en train de s’écrire au centre de la table. Et là, du coup, le joueur accusé doit dire un mot qui commence par le début qui a été écrit déjà. S’il ne peut pas : Ouille pour lui, le voilà qui ramasse toutes les cartes au centre afin de les incorporer à sa main et ça c’est mal parce que je vous le rappelle l’idée est de ne plus avoir de cartes en main. Mais si le joueur accusé donne bien un mot, ouille pour le joueur actif parce que c’est lui du coup qui ramasse toutes les cartes et que là aussi c’est mal puisque je vous le rappelle il faut avoir le moins possible de carte en main pour espérer ne pas marquer trop de points à la fin de la manche.

    Ou alors, il peut piocher deux cartes parce qu’il n’a plus de cartes à jouer et parce qu’il pense que le joueur précédent à un mot, ce qui n’est pas cool, d’autant que vous pourrez quand même vous faire accuser de bluff par le joueur suivant quoi qu’il arrive non mais…

    Ou alors, il peut jouer une carte spéciale et là, en fait, tout dépend du nom de la carte parce que les effets sont aussi divers que variés, comme par exemple changer votre main avec celle d’un autre joueur ou faire piocher des cartes à un joueur qui serait en tête ou que vous détestez…

    Bien sûr, à un moment vous allez accuser ou vous faire accuser, et là, c’est la fin de la manche et on compte les points, si bien sûr le mot est validé… Vous allez marquer autant de points que la valeur indiquée sur les cartes qui vous reste en main. Donc moins vous aurez de cartes, moins vous aurez de points.

    Mais, il y a une 5e possibilité. Oui. C’est jouer un point final, ce qui met fin à la manche tout de suite. Un point final est une carte lettre normale, mais que vous posez face cachée sur la table, à la fin du mot. En fait, c’est possible si toutes les lettres posées précédemment forment un vrai mot. Si le mot est validé, les cartes qui le forment sont alors écartées, et le point final est retourné pour former la première lettre du mot suivant de la nouvelle manche qui commence.

    Oui mais comment je gagne ?
    Simple, à la fin de la partie, quand par exemple quelqu’un atteint les 200 points, par exemple hein, ou quand vous avez joué 30 minutes, ou 5 manches, ou peut importe, on arrête la partie, et le joueur qui a le moins de points est déclaré « Grand Vainqueur » ?

    Voilà, c’est tout.

    point final

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    source : http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/point-final/presentation#boardgame-navigation