• IL ÉTAIT UNE FORÊT LE JEU

    Date: 2014.09.07 | Catégories: Détails Jeux | Tags:

    (de Florent Toscano)img-2a34d615a1143a1e8e740e14aed1df76cc6fe6e0

    Jamais un jeu ne vous aura donné un si beau pouvoir : devenez l’architecte d’une forêt primaire.

    Pour gagner la partie, soyez le meilleur stratège : votre forêt devra être la plus grande et la moins dégradée par l’homme.

    Et surtout, n’oubliez pas que la faune et la flore doivent toujours être en équilibre…

    Comment ça se joue ?

    Chaque joueur pose devant lui sa carte Début de forêt. Toutes les autres cartes sont mélangées ensemble et disposées faces cachées en 5 tas (on ne sait donc que l’étage auquel correspondra la carte).

     

    Chaque joueur pioche 3 cartes dans les pioches de son choix pour constituer sa main. A son tour, le joueur va jouer une carte dans sa forêt (dans un emplacement vide ou bien par-dessus une carte déjà en place pour la recouvrir) et en donner une à l’adversaire de son choix, qui sera lui obligé de la jouer immédiatement dans sa forêt. Le joueur actif, qui n’aura donc plus qu’une seule carte en mains, en pioche 2 dans les pioches de son choix (où on ne voit que le dos des cartes, n’indiquant donc que l’étage de la forêt auquel correspondent les cartes). C’est ensuite au tour du joueur à sa gauche, qui procède de même : il joue une carte dans sa forêt, en donne une au joueur de son choix qui la joue tout de suite, et en pioche 2… Attention, on ne peut commencer une nouvelle colonne que lorsque la précédente est terminée.

    img-54f4a2f07abb92f8108da233d5d79dcc654a1e2e

     

     

    Comment ça gagne ?

    A la fin, quand il n’y a plus de cartes en jeu, chaque joueur compte ses points comme suit, dans l’ordre :

    + 3 points par colonne complète.

    – 1 point par colonne incomplète.

    Ensuite, on défausse de notre forêt les cartes des colonnes incomplètes et on poursuit le comptage en tenant compte uniquement des colonnes complètes :

    + 1 point quand le nombre d’animaux d’une espèce correspond au nombre de colonnes complètes de notre forêt.

    – 1 point par endroit dégradé (présence de la tronçonneuse).

    Le joueur avec le plus gros score l’emporte !

     

    Variantes

    Il existe une variante semi-coopérative à 4 joueurs, ainsi qu’un mode de jeu solo.

     

    En plus !

    Dans le livret, en plus de la règle, on trouve une dizaine de pages avec plein d’infos qui permettent de découvrir la forêt tropicale, avec une bibliographie. Francis Hallé a vérifié tout ça. D’ailleurs, les cartes du jeu permettent de construire une forêt tropicale, oui, mais avec une certaine unité, car il s’agit majoritairement d’essences que l’on trouve au Gabon, avec notamment le plus bel arbre de tous, le Moabi, qui est l’arbre principal du jeu, comme du film…

    source : http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/il-etait-une-foret/presentation#boardgame-navigation